Retour page "Nouvelles infos"


  

Accueil
Missions
Présentation
Agenda,
nouvelles et infos
Dossiers et analyses
Liens
Contacts


 



L'équipe CCFD-terre solidaire de Plouay
interpelle les candidats aux élections législatives


Avec le courrier ci-après, nous avons interpellé ceux des candidats dont nous avons pu nous procurer
les adresses (mail, adresses de permanence et mairies...)
Bien sûr, nous ne manquerons pas de vous faire part sur ce site,
de leurs réactions et de leurs réponses


Pourquoi ce courrier ?
Beaucoup de citoyens ont l’impression que les hommes politiques ont perdu le pouvoir face aux acteurs financiers. Le monde est secoué par des crises à répétitions qui font craindre un repli de chaque État.
Alors même que la réponse est dans la solidarité.
La tentation est grande pour beaucoup de nos élu(e)s de se cantonner aux problématiques locales
alors que les réponses et leurs actions-réflexions se situent dans les enjeux nationaux,
européens et internationaux.
Face à un fatalisme ambiant, nous appelons à un « Pacte pour une Terre solidaire !  »
et à la mise en œuvre par le nouveau président et l’Assemblée nationale qui sera élue,
de 16 propositions, déclinées dans les 4 grands points de notre courrier ci-dessous.
Vous pouvez les découvrir, les partager et les diffuser autour de vous.

Voir sur http://ccfd-terresolidaire.org/pacteterresolidaire/
et
http://ccfd-terresolidaire.org/pacteterresolidaire/IMG/pdf/Pacte_pour_une_terre_solidaire_CCFD.pdf

Le CCFD-Terre Solidaire ne fait ni une analyse partisane, ni une analyse globale des programmes
des candidat(e)s mais publie uniquement leurs réponse.
Pour votre information, ces questions avaient été posées aux candidats à l'éléction présidentielle.
Voici leurs réponses...



Compte tenu de nos recherches d'adresses nous pouvons interpeler ce 28 mai,
pour la sixième circonscription de Hennebont Gourin, 7 des 10 candidats :

Candidats ayant reçu le courrier

Candidats ayant répondu au courrier

Jean Pierre Demant (Nouveau centre)
Christian Derrien (DVG)
Claire Duval (EELV)
Jacques Le Nay (UMP)
Philippe Noguès (PS)

Claudine Perron (parti breton)
Gérard Perron (Front de gauche)


Claire Duval (EELV). Lire sa réponse (29 mai) : pdf - doc
Philippe Nogues (PS)
. Lire sa réponse (29 mai) : ici
Jacques Le Nay (UMP). Lire sa réponse (30 mai) : ici
Gérard Perron (Front de gauche). Lire sa réponse (31 mai) : ici
Christian Derrien (Divers Gauche). Lire sa réponse (1 Juin) : ici ou

 


                                                                                                                     le 28 mai 2012
          
         
           Madame, Monsieur ,

Première ONG française de développement, le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement-Terre solidaire soutient chaque année, depuis plus de 50 ans, dans 70 pays du Sud et de l’Est, plus de 450 projets pensés et mis en œuvre par les populations locales. En France, notre réseau de 15 000 bénévoles (dont un millier de personnes dans le Morbihan) s’investit dans l’éducation au développement pour encourager les Français à être plus solidaires, et nous menons aussi des campagnes d’influence (de plaidoyers)  auprès des décideurs.
                                                                                                                     
Nous savons que l’aide et la coopération ne suffiront pas à construire un monde solidaire.
Dans une économie mondialisée, les crises sont interconnectées. Le pouvoir politique peine à apporter
des réponses concrètes pour  reprendre le contrôle sur une économie internationale déboussolée et au service d’intérêts privés. Pourtant, au Nord comme au Sud, il y a urgence à agir !  

C’est pourquoi les équipes locales du CCFD-Terre Solidaire de la circonscription de Gourin Hennebont, Le Faouët et Plouay demandent aux candidats de s’engager :

  •  Contre l’évasion fiscale qui siphonne les ressources publiques et prive les Etats, du Nord comme du Sud, de moyens d’agir. Chaque année, les pays du Sud perdent 125 milliards d’Euros qui s’évadent dans les paradis fiscaux :

     Comment : En imposant la transparence financière, pays par pays, des entreprises multinationales…/…

  •  Pour que les multinationales assument leurs responsabilités en termes de droits humains et environnementaux. Alors que le profit est leur seul étalon, leurs activités privent d’avenir des milliers de femmes, d’hommes et d’enfants. En multipliant les filiales, ces multinationales se délestent de leurs responsabilités.

    Comment : En levant la séparation juridique entre la maison-mère et ses filiales  en cas d’abus vis-à-vis des droits humains et de l’environnement.

  •  Pour un encadrement et une régulation des marchés agricoles afin que chacun puisse manger à sa faim. Au niveau international entre septembre 2010 et septembre 2011,  les prix des denrées alimentaires ont augmenté en moyenne de 19 % !  Les consommateurs et les petits paysans sont les premiers à  subir au quotidien les conséquences de cette spéculation.

Comment : En luttant contre la spéculation sur les marchés agricoles et en publiant les informations relatives aux productions et aux stocks, en stoppant l’incitation à la production d’agro-carburants et d’huile de palme.

  •  Pour le respect des droits des migrants par une approche renouvelée des migrations, éloignée de toute instrumentalisation politicienne et manipulation sécuritaire. Alors que les biens circulent plus en sécurité que les hommes, il faut repenser les politiques migratoires basées sur le respect des droits fondamentaux des personnes.   
     
    Comment :  En renégociant des accords de circulation et d’installation sur une base juste, équitable et transparente, fondés sur le respect des migrants, et en les dissociant de l’aide publique au développement.

 C’est pourquoi nous appelons les politiques comme les citoyens à prendre leurs responsabilités afin de construire un monde démocratique, juste, équitable et durable. Le nouveau chef de l’Etat et la nouvelle Assemblée Législative devront apporter des réponses à tous ces défis.

En tant que candidat aux élections législatives et si vous étiez élu, pouvez-vous nous  indiquer sur quelles propositions vous pourriez vous engager à travailler  pour les faire aboutir.
Nous pourrions ainsi afficher votre réponse sur notre site internet local (http://ccfdplouay.free.fr/)

Dans cette attente,
Veuillez  croire, Madame, monsieur, à nos respectueuses salutations
.

 Anne Marie Joubert
Présidente du CCFD-terre solidaire 
Morbihan 

Thérèse Le Bail,
Responsable de l'équipe CCFD-terre solidaire
de Plouay, au nom des équipes locales
de Plouay, Hennebont, Le Faouët et Gourin    


haut de page

Retrouvez ces informations plus détaillées sur  http://ccfd-terresolidaire.org/